La relation de Flammes Jumelles


Relations / vendredi, janvier 3rd, 2020

Bonjour à vous, aujourd’hui, je vous retrouve avec un nouvel article au sujet du couple et du développement personnel : les Flammes Jumelles. De nombreux articles et vidéos sont réalisées sur ce sujet actuellement.
Dans cet article, vous trouverez une explication du lien de “flammes jumelles” ou couple sacré, et comment cela-peut vous amener à faire du développement personnel au sein de votre couple.

Pour commencer si vous souhaitez, vous pouvez retrouver la vidéo que j’ai faite à ce sujet.

 

Dans cet article, je vous partage comment rayonner en apprenant de la notion du couple sacré.

Je vous parlerai des concepts suivants : 

Les flammes jumelles, les âmes soeurs,  la relation “karmique”, les séparations.

Je vais surtout détailler dans cette article la notion des flammes jumelles et définir les autres concepts. Mon but ici n’est pas de défendre une position ou une croyance, mais plutôt de mettre en lumière certains désagréments que vous pouvez vivre, comme des conflits, une sensation de ne pas être avec la bonne personne, ou le fait de se sentir épuisé émotionnellement, ou triste afin de vous aider à les dépasser.

Les Flammes Jumelles

Deux personnes vivant dans un couple de “flammes jumelles” sont amenées à se rencontrer afin de grandir ensemble et s’épanouir. Elles se rencontrent à un moment donné de leur vie où elles ont déjà avancé chacune de leur côté dans leur parcours spirituel. Ce que j’appelle ici parcours spirituel correspond au sens profond qu’elles souhaitent donner à leur vie, leurs valeurs, leurs intentions de grands projets de vie.

Souvent, on raconte que les flammes jumelles ne peuvent pas être heureuses en couple dès leur rencontre. Et cela s’explique par un manque de maturité.

Pourquoi cela ?

En effet, avant de pouvoir créer un couple harmonieux et stable, les flammes jumelles ont besoin de se débarrasser de leur “matériel traumatique”.

Le matériel traumatique, de quoi s’agit-il ?

Le plus souvent, il s’agit de blessures émotionnelles et ou “karmiques”. Je reviens un peu plus loin sur la notion de “Karma” et “Karmique”. Les blessures émotionnelles se manifestent par des réactions parfois disproportionnées ou fortes par rapport à des petits détails de la vie courante. Elles indiquent notre sensibilité profonde. Par exemple, une personne avec une blessure d’injustice, va être très sensible au sens de la justice, de l’équité, va souffrir par excès de faire vivre de l’injustice aux autres et développer dans sa vie des actions afin de nourrir cette sensibilité ou cette blessure, en fonction du niveau de conscience qu’elle a de cet aspect de sa personnalité. 

Les “flammes jumelles” sont des personnes qui ont évolué avec une personnalité bien affirmée depuis leur enfance et ont eu tendance à développer des masques.

Pourquoi cela ?

Ces masques représentent en fait un moyen de protection pour ne pas souffrir et être “garanti” d’être aimé, de recevoir de l’amour. Ils leur permettaient de plaire à leur entourage et de se sentir aimé d’eux, de réussir en société.

Malheureusement ces masques ne leur permettaient pas de s’épanouir pleinement à leur juste identité.

Ces masques correspondent aux “blessures de l’ego”, qui expriment une certaine sensibilité, consciente ou inconsciente. Ils sont décrits par Louise Bourbeau, psychologue et auteure du livre Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même les qui les nomme “les Masques” ou “Blessures d’Ego” ). Si vous souhaitez en savoir plus sur ce livre, dites-le moi en commentaire et je pourrais en éditer une chronique. Je vous invite à cliquer sur l’image du livre ci-dessous afin de le retrouver : 

A présent, parlons des particularités de deux polarités de Flammes Jumelles.

Comment reconnaît-on la polarité féminine et masculine des flammes jumelles ?

Comment reconnait-on le chaser ou polarité masculine du duo de flammes jumelles ?

La polarité féminine (le plus souvent, la femme) est capable de compétences très Terre à Terre qui lui permet une grande réussite mais qui peut sembler manquer d’insouciance, de joie et de spontanéité. On dit qu’elle s’est construite sur beaucoup de schémas rigides qui lui ont semblé être des socles solides pour ce qui lui semblait être la chose la plus importante, la réussite sociale.

Comment reconnait-on le runner ou polarité masculine du duo de flammes jumelles ?

La polarité masculine (le plus souvent l’homme) a développé un masque puissant de flexibilité et de réussite dans la société. Il est d’un naturel jovial, spontané, chaleureux avec tout le monde mais il s’en oublie parfois lui-même. Il a en effet appris à masquer ses émotions profondes afin de plaire à son entourage.

On décrit parfois qu’il peut avoir une maman envahissante, une mère qui a tendance à s’oublier et manquer d’amour pour elle-même et aura des exigences inconscientes très fortes par rapport à son fils. 

On décrit le runner comme quelqu’un de paraoxalement intuitif mais qui a du mal à s’intérioriser, à accèder à ses émotions profondes. Que ressent-il ? Qu’aime-t’il ?

La relation qu’il entretien avec sa mère peut être toxique et puissante émotionnellement. Et il peut influencer ses actes en fonction. Le runner est décrit comme à la fois intelligent et sensible, c’est quelque chose qui peut réellement le faire beaucoup souffrir de ne pas avoir la capacité de se “positionner”.

Il s’est construit sur une grande capacité d’adaptabilité et de flexibilité afin de répondre inconsciemment aux besoins des autres pour finalement être aimé de tous.

Cette image symbolise les deux polarités des flammes jumelles

Comment les deux polarités de flammes jumelles évoluent-elles ?

La tombée des masques

A la rencontre des deux flammes jumelles, les masques tombent. La féminine qui veut tout faire pour plaire à son autre. Elle va suradapter ses comportements par exemple son mode vestimentaire, ses projets, ses actions, en fonction de l’image qu’elle s’est faite de ce que son autre aimerait de lui. Au fond, il s’agit d’une dépendance affective, qui se manifeste entre les deux personnes du couple.

Au total elle va complètement s’oublier. Le masculin peut inconsciemment, dans l’attitude de sa féminine, reconnaître l’attitude de sa maman et cela peut lui faire peur. La polarité féminine se retrouve nez-à-nez avec un masculin qui ne sait pas s’y prendre pour plaire à sa féminine. 

La polarité masculine essaye de trouver du temps pour lui, de se recentrer, a déjà du mal à mettre les limites aux autres puis se retrouve avec une féminine qui semble être encore plus dans l’attente. Il recule à chaque avancée de la féminine. Et plus elle lui clame son amour et plus il recule et doute de ses propres sentiments et prend peur d’être manipulé. Au fond un jeu de “Fuis moi, je te suis s’installe”.

La guérison d’une dépendance affective

Finalement la polarité féminine doit apprendre petit à petit à l’écoute de soi, en faire « moins mais mieux », de manière plus authentique. Le masculin lui doit apprendre à s’affirmer davantage sur ce qu’il veut profondément, ce qu’il tolère et ne tolère pas. Ce schéma est réducteur puisque chacun de nous, homme ou femme possède une partie masculine et une partie féminine.

Les polarités masculines et féminines

Selon ma propre expérience, j’ai constaté que la partie masculine d’une femme va plus être reliée à sa capacité de « Faire » pour son travail et l’entourage social. Et sa partie féminine va plus être sa manière d’être dans son foyer, avec ses proches, son inspiration profonde, son rayonnement naturel.

Et pour ce qui est de l’homme, sa partie masculine va plus être reliée à sa capacité de « Faire » en société et pour sa famille : assurer la sécurité financière du foyer, avoir des objectifs de construction financière ou professionnelle pour « bâtir dans la matière ». C’est ce qui fait son charisme. Et sa partie féminine va correspondre à ses émotions profondes, ce pourquoi il choisit de faire tout cela. Cela peut être l’inspiration qui lui vient directement de sa femme et aussi ses enfants et des choses qui l’inspirent profondément.

Qu’en est-il des autres types de relation, hormis les flammes jumelles ?

Les relations d’âmes soeurs

On dit que les âmes soeurs sont deux âmes qui sont amenées à cheminer et grandir ensemble.

Mais quelle est donc la différence avec les flammes jumelles ?

Elles ont très peu de “matériel traumatique” à transformer. Cela signifie qu’elles se comprennent très facilement dès leur rencontrent, comme si elles se connaissaient déjà. Elles peuvent dès le départ former un couple harmonieux et construire un foyer stable et épanoui. En effet, elles sont généralement des caractères similaires et une personnalité semblable ce qui permet au couple de se former de suite. 

Les relations karmiques

Une relation karmique est une relation comprenant un apprentissage et qui est limitée dans le temps une fois que l’expérience est acquise. Le karma se définit comme les habitudes inconscientes prises au fur et à mesure du temps. C’est ce que nous faisons de façon automatique sans y “réfléchir”. Nous le reproduisons inconsciemment de nos croyances, venant de notre société, de notre culture, de notre famille…

Votre manière de faire les choses au quotidien définit vos habitudes. Et si elle reste intacte, vos habitudes restent aussi les mêmes. En relation, c’est la même chose, si une personne ne vous respecte pas, alors tant que vous n’aurez pas appris à vous respecter vous-même, votre autre appuiera toujours sur cette partie de vous afin que vous appreniez à vous respecter.

Parfois nos mauvaises habitudes de vie peuvent être fortement ancrées à cause de croyances limitantes ou bien des blessures émotionnelles, et c’est la raison pour laquelle il est important de se faire accompagner.

Le sens d’une séparation

Une séparation peut être un excellent moyen de grandir spirituellement. En effet, quand une relation de couple n’est pas harmonieuse, il est parfois vain de vouloir persévérer. Le niveau de souffrance engendré est grand ou bien le niveau de « vibration » de la relation ne nous permet plus de nous épanouir pleinement.

Dans ces cas-là, la séparation peut être un temps pour réfléchir sur soi. Prendre le temps de comprendre, les événements, les attitudes, les comportements qui nous ont emmenés vers l’épuisement, le ressentiment peut être extrêmement libérateur. Et aussi prendre le temps d’apprendre à se connaître, à s’aimer soi-même.

Le chemin de la relation de couple est avant tout un chemin de la connaissance de soi, où l’on apprend à faire rayonner qui nous sommes, nous épanouir et accepter pleinement qui l’on est.

Pour aller plus loin

Je vous invite à lire en complément le livre « La Maîtrise de l’Amour » de Don Miguel Ruiz.

En complément de cet article, je vous invite à lire l’article interview en cliquant sur le lien suivant Comment se libérer de la dépendance affective ? où j’interviewe Aurélie Dubois qui explique comment se libérer d’une dépendance affective. 

Les deux polarités doivent apprendre à être autonome et heureux chacun de leur côté. C’est pour cela qu’il est important qu’elles guérissent de leur dépendance affective.

Commentez l’article avec vos propres expériences.

C’est article est à présent terminé, je vous remercie de l’avoir lu.

Je vous invite à le partager si vous l’avez aimé.

Je vous remercie de me lire et vous dis à bientôt,

Bien à vous,

Marion Alègre

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *