Vous perdez du temps et de l’énergie à ressasser cette histoire qui ne vous fait pas du bien. 

Vous savez que c’est mauvais pour vous et pourtant vous continuez de le faire.
Le matin, vous vous réveillez, pas totalement rechargé. Vous allez directement checker les réseaux voir ce que cette personne fait. Est-elle heureuse ? A-t’elle trouvé son bonheur ailleurs ? Vous tentez d’imaginer ce qu’elle devient. Chaque fois que vous avez un moment de solitude dans la journée, cette pensée revient en boucle. Vous vérifiez à nouveau machinalement les réseaux sociaux dans l’espoir d’un signe.

Vous avez pris de bonnes résolutions. 

En plus d’essayer d’arrêter de penser à cette personne, vous aimeriez adopter un rythme plus sain, plus équilibré. Pourtant, vous vous sentez happé par votre quotidien. Le soir vous finissez plus tard que prévu. Vous n’avez ni le temps, ni l’envie de vous préparer quelque chose de sain. Vous vous couchez plus tard que prévu en perdant encore un peu de temps sur les réseaux. Histoire d’avoir eu l’impression d’un peu de distraction dans votre journée.

Les jours passent.

Chaque matin, vous vous réveillez un peu trop tard pour vous installer une routine saine. Vous avez déjà pensé à le faire, cela pourrait vous aider à passer à autre chose. Cette histoire revient en boucle dans votre tête. Que fait-elle ? Que devient-elle ? Qu’auriez-vous dû faire de plus pour que cela puisse fonctionner ? La méditation, un petit déjeuner sain… Vous auriez bien aimé le faire mais en vérité, vous vous sentez aspiré dans votre quotidien. Finalement, vous avez lâché progressivement cette idée. Métro, boulot, dodo. Si vous aviez moins de contraintes avec votre vie quotidienne, votre travail, votre famille, les choses seraient sûrement autrement…

Autour de vous, on vous dit de l’oublier…

“Tu en trouveras un ou une autre”. “Un de perdu, dix de retrouvés”. On vous dit que vous allez trouver mieux, que vous méritez mieux. Pourtant au fond de vous, ce n’est pas ce que vous croyez. Vous avez l’impression que si vous aviez fait autrement, les choses auraient fonctionné. Que vous auriez pu faire mieux. Que si vous aviez été différemment, il se serait passé autre chose. Que vous étiez moins sensible, cela aurait marché entre vous. Que tout aurait été possible si vous aviez été moins susceptible. Si vous arriviez mieux à communiquer. Si vous aviez pu respecter l’espace de cette personne. Si vous étiez plus détaché, moins sensible, moins demandeur. Vous vous êtes mis la pression parce que vous l’aimiez. Et maintenant vous êtes partagés entre retourner en arrière ou faible table rase du passé et aller de l’avant.

Quelle direction à prendre ?

Vous aimeriez que les choses soient plus simples. Ne plus être aussi dépendant. Ne plus passer pour une personne qui manque d’estime d’elle-même. Vous finissez par vous sentir coupable d’être vous-même, d’avoir honte de vous-même alors qu’il n’y a pas de raison. Vous savez que vous méritez mieux que tout cela. Vous savez que vous êtes sensible, que vous avez beaucoup de qualités. Pourtant vous avez toujours l’impression d’être trop ou pas assez quelque chose. Et que si cette chose était réglée, tout serait parfait. Vous aimeriez tant que cette personne fasse partie de votre univers, le partage avec vous. Vous seriez prêt ou prête à l’attendre. Et le fait qu’elle ne soit pas là vous bloque dans le fait d’avancer. Vous avez tout fait pour reconquérir cette personne. Vous avez tourné le problème dans tous les sens. Vous avez retracé l’histoire de toutes les manières. Et vous restez là dans votre quotidien. Les jours continuent de passer.

Pourquoi est-ce si difficile de s’en sortir ?

Vous aimeriez bien savoir comment vous pourriez vous en sortir car vous n’avez qu’une seule envie, aller mieux. Et pourtant, chaque fois que vous essayez de tourner la page, un signe, un infime détail vous reste à l’esprit et vous refait penser à cette personne. S’en sortir, mais si c’est pour continuer à vivre votre vie sans cette personne, le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ? Vous auriez tellement aimé poursuivre votre vie avec elle…

La solution ?

Vous avez déjà essayé d’aller de l’avant et de ne plus ressasser le passé. Vous avez déjà regardé des vidéos, lu des livres, pour comprendre la dépendance affective, l’hypersensibilité et essayer de guérir. Mais pour l’instant, vous n’avez pas l’ensemble du puzzle. Il vous manque des pièces et vous continuez de stagner dans votre vie. Notamment dans la sphère affective qui vous est chère, vous ne réussissez toujours pas à vous épanouir pleinement.

Pourquoi ce que vous avez essayé n’a pas marché ?

Les méthodes que vous avez essayées sont incomplètes. Elles ne prennent pas en compte toutes les dimensions de votre être. Notamment les dimensions physiques, psychologiques, émotionnelles, énergétiques, spirituelles.

Qui suis-je ?

Je suis Marion Alègre, médecin addictologue et coach en développement personnel.

Je me suis récemment formée à un programme de méditation de pleine conscience pour la prévention de la rechute en addictologie.

J’ai développé une méthode de médecine intégrative en intégrant les différents outils essentiels pour guérir la dépendance affective.

Pourquoi la médecine intégrative ?

Votre problème de dépendance affective est profond. Il nécessite d’être compris dans sa globalité. Je vous propose d’avancer avec ma méthode de médecine intégrative que vous allez découvrir dans le livre ci-dessous.

Par où commencer ? 

Je vous propose de télécharger gratuitement le livre en remplissant le formulaire ci-dessous.

Pour cela, remplissez votre prénom et adresse email dans le formulaire.